Accueil » Faire construire sa maison, les démarches

Faire construire sa maison, les démarches

Construire sa future maison, les différentes étapes

Vous avez le projet de construire votre maison. Par où commencer ? Budget, lieu de construction, urbanisme, permis de construire, choisir les intervenants, choisir les bons matériaux, les normes de construction, étudier les règles énergétiques actuelles, surveiller les opérations. Beaucoup d’étapes et de réunions de chantier à provoquer et surveiller.

Tout cela demande beaucoup de réflexion.

Quels sont les types de permis de construire ?

  • le permis de construire classique,
  • le permis de construire modificatif,
  • le transfert de permis de construire,
  • le permis d’aménager.

Tout savoir sur les différents permis de construire ==> Types de Permis de construire

Le choix de votre futur lieu de vie

Privilégier votre lieu de travail par rapport au lieu de votre construction ou profitez d’un espace plus éloigné et agréable. Si vous êtes salarié, c’est le dilemme.

En télétravail ou indépendant, vous aurez plus d’opportunités pour choisir votre petit paradis.

Ecoles, commerces, loisirs, promenades, sport doivent être étudiés. Sans oublier de vérifier si la zone est bien fournie en accès internet.

construction

 

PLU – Plan local d’urbanisme

Passage obligé à la mairie pour vous faire expliquer toutes les particularités du terrain qui vous fait rêver. En effet, on vous informera sur les spécificités relatives à la construction. Il peut y avoir des projets à venir plus ou moins intéressants pour votre futur.

Des contraintes architecturales peuvent impacter sur votre budget. Mieux vaut anticiper. Et prendre contact avec les Bâtiments de France et la Préfecture.

==> Tout savoir sur le PLU

 

Le Permis de Construire

Le permis de construire est indispensable et fait partie des normes d’urbanismes obligatoires. Vous en avez aussi besoin pour modifier ou rénover un bâtiment déjà existant.

Le permis de construire est une autorisation d’urbanisme délivrée par la mairie. Il concerne les constructions nouvelles, même sans fondation, de plus de 20 m². Il est obligatoire pour certains travaux d’extension des bâtiments existants et pour leur changement de destination : Il existe 5 types de destinations : exploitation agricole et forestière, habitation, commerce et activités de service, équipements d’intérêt collectif et services publics, autres activités des secteurs secondaire ou tertiaire. Il y a changement de destination lorsque l’on passe d’une catégorie à une autre.. Les travaux qui ne relèvent pas du permis de construire nécessitent en principe une déclaration préalable de travaux.

Choisir les professionnels pour construire votre maison.

Lorsque le choix du terrain est validé, toutes les informations prises auprès de l’administration, il est important de se lancer à la recherche de l’architecte et du constructeur.

Pour une construction neuve, il est nécessaire de faire appel à un architecte si la surface prévue est supérieure ou égale à 150 m².

Lorsque votre terrain est lié à un constructeur, il s’occupe des démarches que vous devez bien sûr contrôler à toutes les étapes. Le montant des travaux doit être bien définir en amont de la signature du contrat.

Et il est préférable de souscrire à un contrat de construction de maison individuelle ou CCMI pour vous protéger.

Le contrat de construction de maison individuelle a été conçu pour protéger les consommateurs. Il offre un degré de sécurité juridique plus élevé que d’autres contrats de construction et doit être signé avant le début des travaux. Il protège aussi les particuliers de certains constructeurs douteux.

Le CCMI vous offre la garantie du bon fonctionnement. Les éléments dissociables de votre habitation sont alors garanties deux ans le gros œuvre dix ans.

La garantie de remboursement et l’assurance dommage-ouvrage.

 

 

LE RESPECT DES NORMES ENERGETIQUES

Les normes énergétiques sont prises en compte et ont pour but de réduire la consommation d’énergie de votre nouvelle maison. La RE2020 ou Réglementation environnementale RE2020 tend à l’amélioration de la performance énergétique du confort de votre construction et doit réduire l’impact carbone.

En 2020, la France passe d’une réglementation thermique à une réglementation environnementale, la RE2020, qui est plus ambitieuse et exigeante pour la filière construction.

Elle s’inscrit dans une action continue et progressive en faveur de bâtiments moins énergivores. Depuis 1974, plusieurs réglementations thermiques successives ont ainsi été mises en place. La dernière en date, la RT2012, issue du Grenelle du l’environnement, fixait déjà des exigences de résultats élevées en matière de conception du bâtiment, de confort et de consommation d’énergie ainsi que des exigences de moyens.

En France, le secteur du bâtiment représente 44 % de la consommation d’énergie et près de 25 % des émissions de CO2.

Vous voilà au fait des démarches à réaliser en amont de la construction et lorsque vous prenez livraison de votre habitation, vous devez tout vérifier. Le mieux est de visiter le chantier tout au long du chantier pour anticiper les possibles déconvenues.

Si des points négatifs sont soulevés, vous pouvez émettre des réserves et faire appel à un expert si besoin.

 

Pensez à assurer votre maison

A la remise des clés, vous êtes propriétaire de votre maison et juridiquement considéré comme responsable de tous les sinistres qui pourraient survenir (vols, dégradations, incendies, intempéries…). Vous devez souscrire une assurance multirisque habitation. Prenez contact avec votre constructeur ou votre courtier, car lors de la mise hors d’eau de la maison (pose de la toiture), vous avez dû remplir un premier contrat. Document qui sert en général de préalable à la classique multirisque habitation.

Une maison sous garanties

La remise des clés constitue le point de départ des délais au cours desquels les différentes garanties légales peuvent être actionnées.

La garantie de parfait achèvement oblige le constructeur à réparer toutes les malfaçons survenues au cours de l’année suivant la réception des travaux, indépendamment de leur importance ou de leur nature.

La garantie biennale impose de procéder au remplacement de tout équipement défectueux au cours des deux années qui suivent la réception des travaux.

Dix ans de protection

La garantie décennale, qui dure dix ans à compter de la réception des travaux, fait obligation au constructeur de faire réparer tout dommage qui compromettrait la solidité de la maison et de sa structure ou la rendrait inhabitable.

Pour la mettre en jeu, rien de plus simple, vous devez signer une assurance dommages-ouvrage. Elle est obligatoire quel que soit le cadre juridique du projet (article L 242-1 du Code des assurances). Et ainsi, vous serez indemnisé rapidement en cas de dommages qui compromettent la solidité de l’ouvrage ou le rendent impropre à l’habitation.

Tout sur le permis de construire ==> Permis de construire, le guide complet pour vos démarches.

 

Bon chantier et emménagement dans votre maison !

 

 

 

 

➤ Hélène MARRIN
📧 marrinhelene@gmail.com
💻 helenemarrinimmobilier.com

 

 

 

 

 

 

 

 

HELENE MARRIN IMMOBILIER

Bienvenue, Vous cherchez à acheter, vendre ou investir mais ne savez pas comment vous y prendre. Je vous propose ce blog pour vous informer. Bonne lecture et abonnez-vous si vous souhaitez recevoir mes newsletters ! ➤ Hélène MARRIN 📧 marrinhelene@gmail.com 💻 helenemarrinimmobilier.com

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :